// ÉTUDES ET RECHERCHE

Présentation générale

Groupe de recherche centré sur les questions relatives à l’intervention sociale, médico-sociale et à la santé, le groupe de recherche en travail social (GERTS) de l’ISL/IU2S développe une activité en direction du milieu académique (production et diffusion des travaux scientifiques, soutien à la communauté pédagogique, formation des étudiants), mais aussi des praticiens, acteurs du champ social, médico-social et sanitaire (experts, décideurs et cadres, professionnels, bénévoles…) A partir d’une double démarche de recherche et d’intervention, les projets conduits par cette équipe ont pour objectif l’analyse des mutations sociétales, des parcours de vie, des conduites individuelles et collectives, et leur articulation avec les politiques publiques.Son identité scientifique réside dans l’attention portée à la triangulation entre chercheur, théorie et terrain dans les travaux menés, ainsi qu’au croisement des modes d’intervention et d’analyse (recherche appliquée, engagée ou fondamentale et critique).

Les recherches du GERTS associent les éléments suivants :

– Une prise en compte des enjeux de société dans les questionnements scientifiques– La mobilisation de différents regards, approches sociologiques et méthodologies (approches qualitative et quantitative)– Un ancrage social du questionnement et de l’élaboration théorique– Une recherche en lien avec le terrain, menée en collaboration avec les acteurs concernés– Une attention portée aux pratiques et réflexions éthiques de la recherche en sciences humaines et sociales

Le GERTS est membre de l’Institut Fédératif de Recherche Prendre soin, Inclusion et Société (IFPSIS) du secteur social de l’Université Catholique de Lille, avec l’unité de recherche HADéPas, le Centre d’Ethique médicale, l’unité d’apprentissage en Living Lab Ensembll, le Groupement Hospitalier de l’Institut Catholique de Lille, la Faculté de médecine et de maïeutique et l’Institut de formation en Santé. Il participe depuis la création des pôles ressources « recherche-travail social-intervention sociale-action sociale-formation » en 2008, aux travaux du PREFAS Hauts-de-France en collaboration avec cinq autres établissements de formation et de recherche en travail social de la région Hauts-de-France (AFERTES, APRADIS, CRFPE, EESTS, IRTS).

En 2017, il contribue à la création du Groupement d’intérêt Scientifique ReActIFs dont l’objectif est de développer des recherches autour de la thématique de l’inclusion. Ce GIS est un consortium national réunissant des partenaires situés dans 9 territoires régionaux (Erasme Occitanie, ESEIS Grand-Est, Laboratoire Lorrain de sciences sociales Grand Est, ESSSE Rhône Alpes Auvergne, IRTS de Poitou Charentes Nouvelle Aquitaine, Faire ESS Ensemble Occitanie, IMF Paca, ISL/IU2S en Hauts de France).

En 2021, le GERTS, ainsi que les autres équipes de recherche de l’IFR PSIS, intègrent l’unité de recherche labellisée et pluridisciplinaire ETHICS (EA 7446) des Facultés de l’Université Catholique de Lille. Cette nouvelle unité refondée autour de 11 équipes de recherche a vocation à développer une approche globale, scientifique, pluridisciplinaire et multi-méthodologique de l’Humain, des interactions et comportement humains, et les questions éthiques qu’ils soulèvent.

A l’échelle européenne et internationale, le GERTS est membre du réseau de recherche ERIS (European Research Institute for Social Work) avec neuf autres universités (Université Catholique de Eichstätt-Ingolstadt, Allemagne ; Université de Trnava, Slovaquie, Université de Hertfordshire, Royaume-Uni ; Université de l’Est de la Finlande (UEF), Finlande, Université des Sciences appliquées Vorarlberg, Autriche ; Haute Ecole de Landshut, Allemagne ; Université d’Ostrava, République Tchèque ; Université de Lodz, Pologne).Il développe également des collaborations avec d’autres partenaires transfrontaliers ou internationaux (Université Catholique du Cameroun, Institut Supérieur de Travail Social de Madagascar, Institut National du Travail Social au Congo)

Axes de recherche

L’arrivée de nouveaux membres dans l’équipe et notre intégration à l’unité de recherche labellisée ETHICS (EA 7446) en 2021, nous ont amenés à revoir la structure thématique des recherches du GERTS. Celles-ci s’articulent autour de 3 champs de recherches :

Axe 1 : Vulnérabilité, nouvelles solidarités et justice sociale 

Equipe de recherche : Antoine Baczkowski, Anne-Françoise Dequire, Emilie Duvivier, Laure Liénard, Milouda Malki, Estelle Soudant-Caron, Cristina Teodorescu,

Cet axe s’intéresse aux vulnérabilités sociales, sanitaires, économiques, environnementales, juridiques. Il interroge les phénomènes contemporains de fragilisation et de mise à la marge sociale, ainsi qu’à leur mode de traitement social et politique par l’action sociale et sanitaire. Les projets concernent plus spécifiquement les questions relatives à la pauvreté (personnes éloignées de l’emploi, de la formation, personnes sans domicile, jeunes vulnérables, femmes en situation de précarité, personnes âgées isolées…). Ils interrogent les parcours, la construction des identités, les épreuves et mises à l’épreuve qui structurent les expériences individuelles et collectives, ainsi que les supports mobilisés pour faire face aux vulnérabilités.

Axe 2 : Politiques et pratiques en transition dans les secteurs du social, médico-social et de la santé

Equipe de recherche : Antoine Baczkowski, Maya Balhawan, Sylvie Desailly, Emilie Duvivier, Laure Liénard, Laurence Pisters, Cristina Teodorescu, Sarah Toulotte.

Le thème de la transition traduit l’émergence d’un questionnement nouveau sur l’orientation de notre société. Qu’elle soit écologique, énergétique, sociale, solidaire, économique, démocratique, numérique ou encore managériale, la transition désigne un processus de transformation, une recherche de nouveaux repères et points d’ancrages. Elle désigne le mouvement vers le changement, tout autant qu’elle marque également un changement de modèle.Cet axe réunit un ensemble de recherches soucieuses d’analyser les enjeux de cette « grande transformation » en prenant pour objet les dynamiques de changement à l’œuvre dans les secteurs du social, médico-social et de la santé. Les travaux s’intéressent aux pratiques des acteurs sociaux, aux initiatives et expérimentations qu’ils développent, mais aussi à l’évolution des savoirs, instruments et normes politiques (démocratie, justice, sécurité) susceptibles d’agir sur ces comportements.

Axe 3 : Migrations, normes et dynamiques interculturelles 

Equipe de recherche : Anne-Françoise Dequire, Emilie Duvivier, Emmanuel Jovelin, Cristina Teodorescu, Estelle Soudant-Caron, Hedi Saidi (chercheur associé)

Les questions liées aux migrations, à leur modalité de gouvernance et aux échanges interculturels sont au cœur des réflexions de cet axe. Il combine des travaux portant sur les expériences migratoires, les parcours et les mécanismes d’inclusion et d’exclusion à l’œuvre dans les sociétés contemporaines. Trois thématiques structurent la réflexion : celle du sujet, en considérant l’agir en migration pris en tension entre autonomie et contrainte, celle du territoire à partir du triptyque mobilité/ancrage/réseaux et celle de la norme, dans la pluralité de ses formes (en considérant les politiques et les pratiques d’accueil et d’accompagnement, mais aussi les stratégies de résistance ou de contournement des acteurs face à des cadres législatifs de plus en plus restrictifs). Les travaux portent sur une pluralité de formes migratoires (population immigrée âgée, migrations juvéniles, féminines, migration des élites européennes) et concernent différents niveaux d’espaces et de temps.

En téléchargement : PRESENTATION DU GERTS DG 2021 2022